Padre Pio de Pietrelcina, guide illuminé, maître de l’esprit, est la grande figure de notre époque, qui écoute, encourage, soutient et guide avec assurance le peuple de Dieu sur les sentiers de la vérité et de la sainteté.

La vie de Padre Pio est une extraordinaire vocation divine et une prodigieuse réponse humaine. Marquée par l’amour, par la prière et la solitude. Vécue en suivant l’enseignement de Saint François, exemple tangible de vie en Christ, modèle terrestre à imiter.

Avec la prière, Padre Pio a guidé des milliers d’âmes vers Dieu, il a conduit des scientifiques, des artistes et des politiques vers le Christ. Son apostolat et sa prédication ont été son silence plein de Dieu et son immolation dans le confessionnal. Padre Pio a vécu le sacerdoce comme une mission, il a accueilli les pénitents et a guidé leur âme sur le droit chemin. Il a aimé et suivi ses fils, sans limites dans la miséricorde. Sa parole, déterminée et résolue, pénétrait dans le secret des âmes pour les ébranler, pour les libérer du mal, afin de construire l’homme nouveau.

Profondément humble, digne fils de Saint François, image limpide du Christ, Padre Pio a habilement caché, dans la vie, les mystères de son monde intérieur : les stigmates, les charismes, les guérisons, les miracles et tout le chemin spirituel vers le Christ.


Padre Pio et la Prière

L’amour de Padre Pio pour Jésus Christ et son Église était quotidiennement alimenté par la prière et rendu fécond par la souffrance physique qui l’a accompagné toute sa vie durant. Une souffrance qui l’a intimement uni à la Passion de Notre Seigneur. Une souffrance qui lui a fait partager les douleurs de Sainte Marie, Mère de Dieu et Notre Mère.

Padre Pio a confié sa vie au Christ et l’a suivi sur la Croix. Sa journée terrestre était une conversation continue avec Dieu à travers la prière. Une prière continue : de nuit comme de jour, seul et avec les fidèles, mais surtout dans les moments difficiles, plus l’horizon était obscur, plus sa prière était intense. La prière de Padre Pio était aussi un moment d’adoration, de culte marial et de récitation du saint rosaire. Padre Pio n’a fait que se définir comme « un pauvre frère qui prie ».

Padre Pio de Pietrelcina a fait l’expérience de la joie de faire la volonté de Dieu et était lui-même : un signe de l’amour de Dieu, un instrument de la Grâce divine et notre intercesseur auprès de l’Omnipotent. En retraçant les étapes de la vie intérieure de Padre Pio, ce prêtre, saint et victime parfaite, nous voyons émerger les traits célestes de l’œuvre divine réalisée dans son âme et dans son corps.

Sainteté veut dire être supérieur à nous-mêmes, cela veut dire victoire parfaite de toutes nos passions : cela veut dire préférer la pauvreté à la richesse, l’humiliation à la gloire, la douleur au plaisir. La sainteté revient à aimer son prochain comme nous-mêmes et par amour pour Dieu - écrivait ainsi Padre Pio de Pietrelcina.